Performance économique

Avec le Plan Stratégique de Développement 2019-2021, accompagné d’un Plan de Transformation Groupe, BANK OF AFRICA aborde un nouveau cap de son développement visant la pérennité de son modèle de création de valeur.

Durant cette année, BANK OF AFRICA a confirmé ses engagements en faveur du financement de l’économie nationale ainsi que son fort ancrage à l’international.

Le Groupe a ainsi poursuivi son processus de transformation digitale par la mise en place d’innovations tant sur le plan organisationnel qu’en faveur de ses clients.

BANK OF AFRICA a également réaffirmé son intérêt  pour l’accompagnement de l’entrepreneuriat, des TPE et des PME et a continué à multiplier les initiatives en leur faveur. Le Discours Royal du 11 octobre 2019 portant sur le financement de l’entrepreneuriat conforte le Groupe BANK OF AFRICA à renforcer son rôle de partenaire des petites entreprises et de poursuivre sa mission en 2020.

A cet égard, BANK OF AFRICA a procédé au lancement du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises TPME ‘’Intelaka’’ à travers une offre packagée combinant les services financiers et non financiers tels que l’Observatoire de l’Entrepreneuriat, la formation, les Centres d’expertise en région, le Club de l’Entreprenariat,…

1 - ACTEUR MAJEUR DU FINANCEMENT
DE L’ÉCONOMIE MAROCAINE

Forte de son engagement indéfectible auprès des entreprises, BANK OF AFRICA a développé une solide expertise pour conseiller et accompagner les acteurs économiques du Maroc.
La mission de BANK OF AFRICA consiste à orienter et soutenir les Grandes Entreprises et à stimuler l’investissement. Aujourd’hui, le Groupe s’impose comme l’un des partenaires incontournables pour financer les secteurs phares de l’économie du Maroc, en accordant une attention particulière aux secteurs prioritaires pour l’essor de l’économie nationale.
Ainsi, BANK OF AFRICA a privilégié les projets d’envergure, répondant à ses engagements en faveur du développement durable. Dans le domaine de l’énergie notamment, le Groupe a participé aux financements d’un projet de dessalement d’eau de mer au sud d’Agadir, d’une unité d’alimentation en eau potable de la ville de Laâyoune, ainsi que d’une station de dessalement de la ville d’Al Hoceima.
Le Groupe a également concentré ses efforts sur des secteurs stratégiques tels que la santé et le tourisme. C’est ainsi que la Banque a contribué aux financements de la construction d’un hôpital à Bouskoura et de plusieurs hôtels dans des villes touristiques du Maroc.
Enfin, BANK OF AFRICA accompagne tous les autres secteurs majeurs qui façonnent le développement économique du Maroc : le textile, le transport, l’immobilier, les télécoms, le portuaire, la distribution, l’automobile, l’industrie pétrolière…
Pour améliorer l’offre et la qualité d’accompagnement proposées aux Grandes Entreprises, BANK OF AFRICA s’est dotée d’un programme de transformation et d’une nouvelle organisation. Cette restructuration vise en outre à développer des synergies avec le pôle BMCE Capital et CIB (Corporate & Investment Bank). En effet, une collaboration entre la Banque d’affaires et la Banque Corporate permet de fructifier les échanges et d’enrichir les prises de décision en faveur de la clientèle Entreprise.
Pareillement, en vue de répondre aux besoins des entreprises, BANK OF AFRICA a enrichi son offre de produits et services bancaires en développant et commercialisant de nouvelles solutions telles que IS Factor et TVA Factor pour le réglement des créances IS et TVA des entreprises privées, et Mezzanine PME, une nouvelle solution développée par la Caisse Centrale de Garantie ciblant des entreprises viables qui ne peuvent plus bénéficier de crédits bancaires supplémentaires à cause d’un problème de sous-capitalisation.

2 - DIGITALISATION DES ACTIVITÉS
DE LA BANQUE

Ancré dans la stratégie du Groupe, le programme de digitalisation des activités de BANK OF AFRICA s’est poursuivi activement avec de nombreuses actions réalisées en 2019.
L’année 2019 a été ainsi marquée par un dynamisme renouvelé sur la majorité des marchés aussi bien de la Banque des Particuliers & Professionnels que du marché Entreprises soutenu par des actions marketing et de communication ciblées, des programmes dédiés à certains segments de clientèle, une digitalisation progressive des processus et des parcours clients visant à améliorer l’expérience client.
Ainsi, l’exercice 2019 a connu la refonte intégrale de la plateforme de la Banque à Distance BMCE Direct Web avec le déploiement du service de souscription de Dabapay, ainsi que le lancement de BMCE Business Online permettant aux Entreprises de suivre leurs opérations bancaires et d’accéder aux métiers de Cash Management et de Trade Finance.

3 - CLIENTÈLE PRIVÉE

Une approche et des services exclusifs

La Banque Privée de BANK OF AFRICA a poursuivi sa stratégie de développement pour enrichir son offre et créer des synergies avec le réseau Particuliers et Professionnels et les Centres d’Affaires en vue de renforcer le portefeuille de Clientèle Privée et d’augmenter l’équipement en produits et services. En particulier, la Banque Privée s’est distinguée par une tarification adaptée, des services qui facilitent le quotidien mais également par une expertise de conseil en placement, en synergie avec BMCE Capital Markets. Ainsi, l’année 2019 a été marquée par le lancement de produits exclusifs, telle que la carte « World Elite » remise avec un « bracelet contactless » nouvelle génération. Cette carte utilise une technologie de pointe pour effectuer des opérations de paiement sécurisées et sans contact. De même, d’autres produits et services de l’offre BMCE Exclusive permettent au client de bénéficier d’un ensemble de prestations bancaires et extra-bancaires, accessibles à travers la Carte Membre BMCE Exclusive.
4 - RENFORCEMENT DES MÉTIERS DE LA BANQUE D’AFFAIRES
La Banque d’Affaires de BANK OF AFRICA a fait preuve de dynamisme et a réalisé des performances en hausse en 2019. En effet, l’année a poursuivi son élan de développement de nouvelles activités à travers le lancement du Real Estate et la réactivation du Private Equity. En outre, la stratégie digitale du pôle s’est renforcée avec la progression du projet CAP’TECH, un programme d’innovation réunissant les meilleures start-up du continent africain.

De solides performances sur les activités de marché

L’année s’achève sur de solides résultats pour l’ensemble des activités de marché. Les différents pôles ont su profiter des opportunités de marché et prendre des prises de positions pertinentes, anticipant l’évolution des taux durant l’année 2019. En effet, le dynamisme de la Salle des Marchés de BMCE Capital a été assuré grâce à une gestion dynamique des positions et une présence commerciale soutenue auprès de la clientèle institutionnelle sur les marchés primaires et secondaires. L’activité de BMCE Capital Bourse a été redynamisée en 2019 grâce à des réalisations remarquables, plus particulièrement au Maroc et sur la zone UEMOA. Ainsi, BMCE Capital Bourse a clôturé l’année 2019 avec une part de marché de 14 % et un volume en hausse de 2,5%. Par ailleurs, l’année a été marquée par la réussite de deux opérations d’envergure : l’augmentation de capital de BANK OF AFRICA, pour un montant de 1,73 milliard MAD et celle de CDC Group PLC pour un montant de près de 1,93 milliard MAD. En dépit d’un contexte boursier défavorable, BMCE Capital Securities a enregistré une hausse de sa part de marché pour s’établir à 5,2% contre 4,4% en 2018. Enfin, la filiale Custody a bénéficié d’une situation de marché favorable. Elle affiche une hausse de 5% de ses actifs en conservation en 2019 dont près de 48% concernent les OPCVM, segment sur lequel elle stabilise sa part de marché à 23%. Quant à l’activité Middle et Back Office, BMCE Capital Solutions a pu assurer le traitement quotidien de volumes importants grâce notamment à sa maîtrise des risques opérationnels.

Restructuration des activités Gestion d’Actifs pour de nouvelles synergies

En vue d’accroître les synergies et les mutualisations, les activités de Gestion d’Actifs au Maroc et à l’international, de Gestion privée et de Gestion sous mandat ont été regroupées au sein du pôle « Asset & Wealth Management». L’entité marocaine BMCE Capital Gestion a confirmé son rôle d’acteur majeur sur le marché local, avec des actifs sous gestion de 60,4 milliards MAD à fin 2019, consolidant ainsi sa part de marché de 12,8%. Pour sa part, BMCE Capital Gestion Privée a poursuivi ses efforts de pérennisation de l’activité dans un contexte de marché caractérisé par un environnement de taux bas et une reprise du marché actions. Cette entité a renouvelé la certification ISO 9001 version 2015 commune en 2019 à l’ensemble des entités du Pôle « Asset & Wealth Management ». En Afrique de l’Ouest, BOA Capital Asset Management a su faire preuve de résilience et ce, malgré un contexte de durcissement de la concurrence et un marché boursier qui clôture sur une note négative. La filiale conserve sa position d’acteur majeur avec une part de marché de 13,7%. L’année 2019 a été également marquée par le lancement effectif du fonds dédié aux filiales de l’assureur SAHAM, le recrutement de nouveaux clients et le renforcement des encours de plusieurs institutionnels, notamment des organismes de prévoyance sociale. Parallèlement, BOA Capital Asset Management a procédé au lancement d’un produit en Unité de Compte avec Atlantique Assurance du Groupe BANQUE POPULAIRE. En Tunisie, fortement concurrencée par le monétaire, l’activité de la Gestion d’Actifs a enregistré pour la 3ème année consécutive une baisse de ses encours de 6,8%, ne compromettant nullement la progression des actifs sous gestion de BMCE Capital Asset Management à 13%.

Résilience des activités Advisory et redéploiement de l’activité Private Equity

Malgré une intensification de la concurrence, BMCE Capital Conseil a réussi à afficher un niveau d’activité record grâce à la conduite de plusieurs opérations d’envergure. En Tunisie, le marché du conseil reste marqué par une faible maturité et par une morosité conjoncturelle. Quant à BOA Capital, une démarche proactive de prospection et la diversification de son offre de services lui ont permis de signer deux nouveaux mandats de conseil. En parallèle, le pôle Advisory & Private Equity s’est renforcé durant cette année à travers deux projets : un fonds PME pour la zone UEMOA et un fonds Fintech au Maroc. En matière de recherche financière, BMCE Capital Research a continué à satisfaire les demandes croissantes des différentes lignes Métiers et à les alimenter en publications de qualité. A ce titre, l’entité Researh continue d’enrichir ses publications et d’élargir ses zones de couverture dans le cadre de ASN® (African Securities Network).
5 - DÉVELOPPEMENT DES SERVICES
FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Maghrebail consolide sa position

En 2019, Maghrebail a poursuivi sa stratégie de développement basée sur la recherche de nouveaux gisements de croissance et de synergies efficientes avec les autres filiales du Groupe. En particulier, la filiale leasing a veillé au renforcement de sa politique risques et de recouvrement, tout en améliorant la diversification de ses leviers de rentabilité : maîtrise des coûts de refinancement, des frais généraux et orientation vers des segments de clientèle à forte valeur ajoutée. Durant cette année, Maghrebail a investi dans son organisation et dans son capital humain et a engagé plusieurs restructurations en matière de transformation digitale et de sécurisation des process. Les synergies entre Maghrebail et BANK OF AFRICA ont été renforcées au courant de l’exercice 2019. En définitive, Maghrebail consolide son positionnement stratégique et occupe la 2ème position du secteur du crédit-bail au Maroc avec une part de marché ‘’encours’’ de 25,25% à fin décembre 2019.

Salafin, une année de transition après la fusion

Suite à l’opération de fusion- absorption de Taslif par Salafin, approuvée en décembre 2018, l’année écoulée a été marquée par la mise en place du plan d’intégration pour faire converger les différents aspects des activités des deux entités. Ce plan a permis de faire converger les aspects organisationnels, commerciaux, ressources humaines ainsi que les Systèmes d’information, tout en capitalisant sur les différents leviers de synergies de cette fusion. Salafin continue, par ailleurs, son processus de transformation digitale centrée sur l’expérience client digitale et l’expérience collaborateur. Dans ce contexte, Salafin parvient à maintenir sa capacité bénéficiaire en réalisant un Résultat Net de 130 MDh à fin décembre 2019, en hausse de +2,6% par rapport à fin décembre 2018, avec un niveau de ROE satisfaisant de 18,7%.

Maroc Factoring renoue avec la croissance

Suite à plusieurs années de transition visant le changement du mode opératoire de la gestion d’affacturage, la filiale factoring de BANK OF AFRICA a renoué avec la croissance en 2019 avec un Produit Net Bancaire de 28,6 MDh, en hausse de +1% en glissement annuel. En termes de gestion des risques, l’année 2019 a été marquée par la maîtrise du coût de risque de 0,33% à fin décembre 2019 contre 0,51% à fin décembre 2018. Parallèlement, un suivi étroit des dossiers sensibles a été assuré, en étroite collaboration avec le Groupe.

BTI Bank poursuit son extension

En misant sur une stratégie d’inclusion financière et s’appuyant sur une offre innovante, BTI Bank apporte une réponse aux besoins de financement des particuliers, professionnels et entreprises. Engagée à développer des solutions concrètes et innovantes pour toutes ses clientèles, BTI Bank s’inscrit dans une démarche qui prône des valeurs d’éthique et d’équité. A travers une offre de services participatifs dédiés, BTI Bank poursuit sa stratégie d’accompagnement des entreprises et s’érige en partenaire de choix pour les TPE et PME du Maroc. En particulier, BTI Bank a développé en 2019 de nouvelles offres participatives conçues spécialement pour soutenir les TPE. A ce titre, BTI Bank a signé en novembre 2019 une convention de partenariat avec la Confédération Marocaine de TPE- PME. Par ailleurs, BTI Bank a reçu deux distinctions au courant de l’exercice 2019. En effet, BTI Bank a été élue, pour la deuxième année consécutive, ‘’Service Client de l’Année’’ dans la catégorie Banque participative. De même, BTI Bank a reçu la distinction internationale de ‘’Meilleure Banque Participative en Qualité de Service Client au Maroc’’ du World Finance.
6.-DYNAMIQUE DES ACTIVITÉS À L’INTERNATIONAL

Depuis sa création, le Groupe BANK OF AFRICA s’impose comme une banque dynamique ouverte vers le monde. Au gré de choix stratégiques pertinents, ses activités à l’international se sont renforcées d’années en années, en Europe, en Afrique et plus récemment en Asie. Aujourd’hui, le Groupe s’affirme comme un groupe bancaire de premier plan avec une forte assise à l’international.

BOA Group, des résultats Groupe en progression et une performance solide en Afrique de l’Ouest

En dépit d’un contexte politico-économique compliqué, BOA Group a continué à améliorer ses performances en Afrique subsaharienne. L’année 2019 a enregistré l’ouverture de plus de 293.300 comptes, portant le nombre cumulé à près de 4,2 millions à fin décembre 2019. Le total bilan cumulé des Banques de BOA Group a enregistré une croissance de +10,9% à fin décembre 2019. De même, l’encours moyen des emplois sains a affiché une hausse de +5,7% pour atteindre 4 Md € à fin décembre 2019.
En termes de réalisations financières, le Produit Net Bancaire cumulé s’est élevé à 548,8 M€ à fin décembre 2019 contre 500,7 M€ un an plus tôt, soit une hausse de +9,6%, en raison de l’amélioration aussi bien de la marge d’intérêt (+7%) que de la marge sur commissions (+15,7%).
Enfin, le Résultat net consolidé de BOA Group s’est établi à 112 M€ à fin décembre 2019 contre 131 M€ un an auparavant, soit un recul de -15%, impacté par un effort exceptionnel de provisionnement.

BMCE Shanghai Branch, des réalisations qui confirment la pertinence des choix stratégiques pour l’activité en Asie

L’année 2019 a été marquée par l’inauguration officielle de BMCE Shanghai Branch. Le Groupe BANK OF AFRICA devient le premier groupe bancaire marocain à s’implanter en Chine. La nouvelle succursale ambitionne de devenir un acteur de référence dans le financement des opérations de commerce extérieur entre la Chine et l’Afrique tout en participant activement à la promotion des investissements chinois en Afrique. Pour son développement, la filiale peut compter sur une équipe expérimentée composée d’une vingtaine de cadres chinois.
La première année d’activités révèle des résultats prometteurs. Au terme de cette année, BMCE Shanghai Branch a réalisé des financements pour 154 M$ au profit de clients chinois et africains.

Performance solide des activités en Europe

Pour BMCE Bank International Madrid, l’exercice 2019 a enregistré de solides performances en matière de rentabilité et d’activité commerciale. En effet, la Banque dégage un résultat net de 9,2 millions d’euros, en progression de 17% comparé à l’année 2018. Ces bons résultats s’expliquent en grande partie par l’évolution soutenue du financement des opérations du commerce extérieur et les retombées positives de sa stratégie commerciale visant à positionner cette filiale en tant qu’interlocuteur privilégié sur les opérations de Trade Finance.
Au niveau de l’entité BMCE Bank International Plc Londres, la contribution à la définition de la stratégie de présence du Groupe en Europe dans le cadre du Brexit, la mise en place du Back Office Loan et Trade Finance au Royaume-Uni ainsi que la promotion d’un environnement IT adéquat ont représenté des challenges importants pour l’exercice 2019. Ces défis ont été relevés dans un contexte de rareté de la liquidité et de hausse du coût de financement.
Durant cette année, les activités de BBI Plc Londres ont connu une croissance avec un Produit Net Bancaire en hausse de +23%, grâce notamment à la surperformance de l’activité Capital Markets en particulier, en raison de choix ingénieux d’investissements, améliorant ainsi le rendement du portefeuille tout en maintenant les critères internes en termes de notation et de maturité. Par ailleurs, les partenariats avec les différentes entités du Groupe (BOA Ghana, BOA Côte d’Ivoire, Succursale de Tanger Offshore, BBI Madrid) ont permis la mise en place de solutions basées sur les synergies (Loan Solutions and Synergies et Corporate Banking).
Enfin, BBI Plc Londres poursuit activement son plan ambitieux de développement pour la période 2019-2022, axé sur la stratégie de diversification, d’une part, et le développement des flux d’affaires grâce à la présence de ses Bureaux de représentation à Dubai et Zurich, d’autre part.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart